A – B – C

Blaise

Nom de l’ermite qui, dans le texte français du Didot-Perceval, est le compagnon de l’enchanteur Merlin et met par Ă©crit les aventures du Graal et des Chevaliers de la Table Ronde.

Ce fameux « maĂ®tre » Blaise est plus que suspect, car le nom est une graphie française du breton-armoricain Bleizh et du gallois Bleidd, qui signifie « loup ». Or Merlin, dans ses errances Ă  travers la forĂŞt, est souvent reprĂ©sentĂ© en compagnie d’un loup.

Brocéliande

Voir l’article dĂ©diĂ©.

Corbénic

Nom du château de Pellès, le Roi PĂŞcheur, dans le rĂ©cit cistercien de la QuĂŞte du Graal. SituĂ© au cĹ“ur du royaume de Listenois ou Terre Foraine, c’est lĂ  qu’est gardĂ© le Saint Vessel. Il apparaĂ®t comme une sorte de citĂ© de l’Autre Monde dont les chemins d’accès sont pĂ©rilleux ou très incertains.. Les chevaliers qui y sont venus, tels Lancelot, Bohort ou Perceval ont eu beaucoup de difficultĂ©s Ă  en redĂ©couvrir la localisation. Le nom de CorbĂ©nic peut signifier « Cour BĂ©nie ». Dans la version allemande, il s’agit de Montsalvage.

Citation au hasard

Nu je suis sorti du ventre de ma mère, nu j’y retournerai. Le Seigneur a donnĂ©, le Seigneur a repris : Que le nom du Seigneur soit bĂ©ni !

— Livre de Job 1, 21

Commentaires récents