La Gnose chrétienne

Le mot Gnose est souvent employé dans les pages de ce site ; il ne faudrait pas penser à un retour aux idées de Valentin et des poètes philosophes d’Égypte.

Le mot Gnose a ici un sens traditionnel, celui donné par Saint Clément d’Alexandrie dans ses Stromates. On sait que ce Père de l’Église connut les successeurs immédiats des Apôtres. ses enseignements à ce titre sont précieux et nous apparaissent ce qu’ils sont véritablement, comme une expression intellectuelle de la Tradition, du christianisme et de l’Église.

Ces trois termes : Tradition, christianisme, Église, sont uns dans la réalisation parfaite de la Connaissance. Par faiblesse spirituelle, nous envisageons plutôt un terme que l’autre, et nous tombons successivement dans l’Ésotérisme qui est incomplet sans le Christ, dans le protestantisme qui est oublieux de la Tradition, dans le cléricalisme qui n’est que la vision fermée du christianisme extérieur.

L’Ordre de Saint Joseph d’Arimathie a l’ambition de placer ses chevaliers à la fois dans l’essence même de la Tradition primordiale, dans le cœur du christianisme, et dans l’âme de l’Église ; ces trois éléments formant l’unité de toute vie vraiment spirituelle.